LA CREATION DU LANGAGE DANS LA BIBLE

separateur

 

Création du langage par Dieu, réponses apportées dans La Genèse

La genèse : "Au commencement [...]Dieu créateur des choses et des noms pour les nommer" : La langue est conšue comme une nomenclature (pour un linguiste moderne). Mais il s'agit d'une création partagée, l'homme intervient aussi : "Dieu dit : Il n'est pas bon que l'homme soit seul et il les amena à l'homme pour voir comment celui ci les appellerait, chacun devait porter le nom que l'homme lui donnerait."

La tour de Babel

La Bible fournit une explication à la multiplicité des langues : "Tout le monde se servait d'une même langue et des mêmes mots [...] confondons leurs langues pour qu'ils ne s'entendent plus" L'homme a voulu se passer de Dieu et en est puni par la confusion des langues. Cela induit que dans un premier temps existait une seule langue (langue originelle).

La tentation de relier les langue à une langue des origines mène à une tendance en science du langage : la théorie de la diversification des langue

Question traitée par la géographie linguistique : ou se trouve le foyer de la première langue? On pensait que savoir l'origine de l'homme donnerait le lieu d'origine de la langue. Or on sait maintenant que le lieu de naissance de l'homme est l'Afrique. Peut on dire pour autant que les langues sont originaires d'Afrique? Pour l'instant, il existe quelques hypothèses, mais elles ne font pas remonter le langage aux premiers hommes mais bien plus tard, à l'homme moderne : approximativement -100 000 ans.

La sortie de l'Afrique de l'homo érectus s'est faite il y a approximativement 1 million d'années. Actuellement une question se pose encore : l'homme qui a quitté l'Afrique était il doté d'une langue qui s'est diversifiée ensuite, ou est-ce après cet exode que des groupes différents ont inventé des langues différenciées dès le départ? Le livre de Merritt Ruhlen L'origine des langues explique l'impossibilité de répondre à cette question actuellement, et aussi le fait que quelque soit la réponse, l'hypothèse d'un langage unique à l'origine de tous les autres est la plus vraisemblable.

Co´ncidence ? c'est au Moyen orient que se retrouvent les restes les plus anciens de l'homme archa´que.

Les langues de la Bible

Le grand spécialiste en France est Maurice OLENDER Les langues du paradis Seuil point essai.

Si Dieu s'est adressé à l'homme c'est dans une langue compréhensible. A l'époque la Bible était traduite en latin (la vulgate) d'un texte grec préalable : la septante (70 savants se seraient occupés de cette traduction). Le texte original est en Hébreu : Le Qumran comporte les textes les plus anciens (La Torah ne comporte que quelques textes de la Bible).

Saint Augustin, "le bon évèque d'Hippone", est le saint patron des linguistes. On peut peut-être même avancer qu'il est le patron des linguistes franšais (notoirement rebelles au polylinguisme), puisqu'il s'est toujours refusé à apprendre l'hébreu, bien que parlant une langue sémitique très proche : le punique. Il n'a donc pas pu faire ses recherches dans le texte original de la bible. De plus il connaissait très peu le grec. Cela ne l'a pas empèché de se poser entre autres une question intéressante : La relation qui s'établit avec Dieu est elle de l'ordre de la communication ou de la communion? C'est là une question essentielle - que se posera également Rousseau - sur la nature du langage. La communication est intellectuelle, appuyée sur une recherche faisant intervenir la raison, la réflexion comme médiation. La communion, plus directe passe par les sentiments. Y a-t-il eu des médiateurs (prophète, ange)? Le sentiment de St Augustin : Dieu parle au coeur de l'homme. Mais si le langage par essence est médiation n'est il pas un obstacle? Car, dit-il "Il est par essence un obstacle entre nous et Dieu ou nous et la réalité" Cette distance entre le langage et la réalité est un thème de réflexion repris tout au long de la recherche linguistique. On le trouve résumé dans le triangle de la signification de ODGEN & RICHARD. Le rapport langue réalité est également une notion très importante en ethnolinguistique, la réflexion sur les rapports entre la langue et l'image du monde est un des préalables au travail de l'ethnolinguiste.

Influences actuelles de la Bible :

On ne peut pas faire abstraction de ce cadre religieux et philosophique, cette recherche biblique reste sous-jacente.

Wiktor STOKOWSKI Aux origines de l'humanité (pocket agora) 1996

En quelle langue Dieu a-t-il dit Fiat lux ? (Maurice Olender)

(D'après le cours "Origines du langage" de Denis Autesserre)

Retour à l'historique   Retour page d'accueil